Hôpital privé
de l'Estuaire

Hygiène et alimentation pendant la grossesse

Pour que votre grossesse se déroule au mieux, l'hôpital privé de l'Estuaire vous donne quelques préconisations d'hygiène et d'alimentation. Simples à appliquer, elles préserveront votre santé et celle de votre bébé.

 

Hygiène de vie

 

Soigner votre hygiène de vie est particulièrement important durant votre grossesse : la consommation d'alcool et de tabac, notamment, est fortement déconseillée. Faites aussi attention aux efforts physiques et aux trajets que vous effectuez.

 

Recommandations

 

Par mesure de précaution, il vous est conseillé de :

  • consulter votre médecin ou votre sage-femme avant chaque voyage,
  • consulter régulièrement votre médecin et/ou la sage-femme (au rythme d'une consultation par mois minimum à partir du 3e mois).

 

A éviter

 

Durant toute votre grossesse, évitez au maximum de :

  • faire des exercices violents ou dangereux,
  • faire de longs trajets en voiture.

 

Déconseillé

 

Pour votre propre bien et celui de votre enfant, il est vivement déconseillé de :

  • prendre des médicaments sans l'avis de votre médecin ou de votre sage-femme,
  • consommer des boissons alcoolisées, des drogues et/ou fumer.

 

Alimentation pendant la grossesse

 

Il est important de surveiller votre poids durant votre grossesse : n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre sage-femme. Pendant votre séjour, vous pourrez aussi consulter une diététicienne pour obtenir des renseignements et des conseils.

 

Recommandations

 

Il vous est particulièrement conseillé de :

  • répartir votre alimentation sur 3 repas principaux équilibrés, avec 1 à 2 collations supplémentaires (sauf prescription médicale particulière),
  • bien vous hydrater. Vos besoins en eau sont importants : buvez 1,5 à 2l d'eau par jour ainsi que des jus de fruits frais et variés (l'équivalent de 3 fruits environ),
  • manger du poisson, de la viande et des œufs, toujours bien cuits (sources de protéines),
  • manger des légumes et des fruits frais ou cuits, bien lavés (sources de vitamines),
  • consommer des produits laitiers (sources de calcium) mais éviter les fromages au lait cru, le fromage vendu râpé et la croûte des fromages,
  • conserver les aliments crus (viandes, légumes, etc.) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés,
  • vous laver les mains après la manipulation d'aliments non cuits. Nettoyez également les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments,
  • réchauffer soigneusement les restes alimentaires et les plats cuisinés, qui doivent être consommés immédiatement,
  • nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée votre réfrigérateur.

 

A éviter

 

Pendant votre grossesse, éviter :

  • de manger des crustacés, poissons fumés et conserves,
  • l'abus de sucres rapides, de sucreries, d'aliments gras, de charcuterie et de plats en sauce,
  • de consommer des graines germées crues telles que les graines de soja par exemple.

 

Déconseillé

 

Il est vivement déconseillé de :

  • manger « pour deux »,
  • consommer de l’alcool,
  • boire des boissons excitantes (café, thé) en grande quantité.
Pour plus d'informations

Consultez la fiche de conseils rédigée par les équipes de la maternité :

Hygiène de vie et alimentation pendant la grossesse

Précautions à prendre en cas de toxoplasmose négative

Si vous êtes séronégative à la toxoplasmose (non protégée par des anticorps), il vous faut prendre les précautions suivantes pour éviter de contracter cette maladie et protéger votre futur enfant :

  • lavez-vous soigneusement les mains avant tous les repas,
  • mangez de la viande bien cuite et évitez la viande saignante (steak tartare, fondue bourguignonne, brochettes, méchouis…),
  • lavez à grande eau tous les légumes ou fruits consommés crus,
  • éloignez les chats (potentiellement porteurs du parasite responsable de la toxoplasmose) et nourrissez-les avec des aliments spécialisés ou bien cuits. Important : faites nettoyer leurs bacs à litières avec de l’eau de javel par une autre personne, car le parasite est très présent dans les selles.