Ramsay Santé
Hôpital privé de l'Estuaire

À l’Hôpital privé de l’Estuaire, accompagner les personnes obèses de A à Z, c’est possible !

Article le

L’obésité est caractérisée par un excès de masse grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé. Cette maladie chronique touche 14,5% de la population adulte en France. Pour y faire face, des structures dédiées, à l’approche pluridisciplinaire, aident les patients à changer de vie.

À l’Hôpital privé de l’Estuaire, accompagner les personnes obèses de A à Z, c’est possible !

Ouverte en 2013, la filière obésité de l’Hôpital privé de l’Estuaire (Le Havre) propose une prise en charge médicale ou médico-chirurgicale en fonction de l’IMC1 des patients. Une mission d’orientation vers la solution adaptée, grâce au dépistage d’éventuelles comorbidités2, qui aide les patients à retrouver la santé.

La solution chirurgicale

En cas d’obésité sévère3, le patient se voit proposer une chirurgie qui lui permettra de modifier efficacement l’absorption des aliments par son système digestif. Plusieurs options existent :

L’anneau gastrique, chirurgie réversible, qui modifie la forme de l’estomac en le compressant grâce à un anneau ;

La sleeve gastrectomie qui consiste à retirer une partie de l'estomac pour réduire l’absorption d'aliments au cours du repas et ralentir leur arrivée dans l'intestin grêle ;

Le by-pass, qui réduit la taille de l’estomac en modifiant le circuit habituel de passage des aliments.

« Ces trois techniques ont pour but de limiter les apports alimentaires, explique le Dr Pavlovitch, chirurgien digestif à l’Hôpital privé de l’EstuaireMais avant d’y avoir recours, nous nous assurons de la condition mentale du patient et de sa volonté de changer ses habitudes. Chaque intervention est précédée d’une préparation médicale de six mois avec notre équipe médicale pluridisciplinaire ». 

 

L’aptitude au changement 

Alimentation, activité physique, qualité du sommeil... Dans la vie quotidienne, de nombreux leviers permettent de perdre du poids. À l’Estuaire, on apprend à réapprendre : prise en charge psychologique, rééducation alimentaire, participation à un programme d’éducation thérapeutique, activité physique… Rien n’est laissé au hasard !  « Surveillance biologique avec dépistage et traitement de carences éventuelles, dépistage et prise en charge de comorbidités, évaluation psychiatrique… Notre panel de soins de support est varié » précise le Dr Chaigneau, médecin nutritionniste. 

Grâce à ce type d’approche globale et à un suivi pré et post-opératoire personnalisé, les patients trouvent les clés essentielles pour transformer leur mode de vie et améliorer leur santé !


[1] IMC : Indice de masse corporelle

[2] Association d’une ou plusieurs troubles associés à une maladie primaire.

[3] Indice de Masse Corporelle supérieur à 35. Source : has-sante.fr

Article précédent

Octobre Rose : La clinique se mobilise

Comme chaque année en Octobre, l'ensemble des équipes de la clinique se mobilisent !

Article suivant

Soins à la maison : découvrir l’Hospitalisation à Domicile

L’Hospitalisation à Domicile (HAD) raccourcit ou évite l’hospitalisation classique des patients en assurant soins et suivi médicaux à domicile.